Candice Parise – NAKED (Cover Brielle Von Hugel)

* ARTISTIC CROSSROADS *

Candice Parise – NAKED – (Cover Brielle Von Hugel)

Piano: Paul-Alain Fontaine
Danseur et Chorégraphie Originale: Max Carpentier
Enregistré au Studios 7ème Ciel / Joseph Noïa
Mixage – Joseph Noia (Up line Studio)
Réalisation Vidéo : Florian Cléret
Photos: Olivier Brajon

Special Thanks to Todd Schroeder.

CANDICE PARISE:
https://www.facebook.com/candiceparis…

NAKED
Written by: Brielle Von Hugel, Joseph Martino, Todd Schroeder, Laura Monaco

Studio d’enregistrement, comment s’y préparer

Studio d'enregistrement

Ces sont mes douze années d’expérience et l’exploitation de mon troisième studio d’enregistrement qui m’amènent aujourd’hui à rédiger cet article.

Faire la démarche d’enregistrer son oeuvre en studio c’est se confronter à la dure réalité du métier d’artiste. Même si de nos jours l’accès à un studio se fait comme si l’on prenait rendez-vous chez son coiffeur, il faut être conscient que l’exercice de s’enregistrer n’est pas des plus simples.

Le Studio d’enregistrement

Les moyens techniques mis en oeuvres pour une captation sonore sont avant tout la clef du succès.  Aujourd’hui avec un simple ordinateur, un micro basic et un logiciel gratuit on peut réaliser une petite maquette… mais cependant nous serons loin du son d’une grosse production, très loin… sachez que vous aurez besoin d’un vrai studio, avec un vraie cabine acoustique (pas celle avec des boites d’oeufs collées aux murs… ), des micros de type Neumann ou Akg, de vrais pré-ampli, minimum une station de travail Protools HD, et surtout un ingénieur du son digne de ce nom.

Le choix du studio

Autant se le dire, il y a la production sonore à 500 euros et celle à 5 000 euros… ce qui veut dire qu’il ne faut pas lésiner sur le choix du studio et des personnes qui y travaillent.

Ce que vous devez lister avant de choisir :

  • Un cabine acoustique désolidarisée du sol avec un traitement acoustique
  • Un système d’écoute haute de gamme (Adam A77X, Yamaha Ns10, Dynaudio, Genelec)
  • Une station de travail Protools HD
  • Micros Neumann U87, M149, U67, Km 184, micros Akg C414, Micros ruban Royer R121…
  • Des pré-amplificateurs type Neve 1073, universal audio La 610
  • Un studio avec de vraies références
  • Un ingénieur du son ayant de l’expérience, de préférence musicien (important)

Se préparer à l’enregistrement

La première chose qu’il faut savoir c’est que le temps en studio passe très vite !

La to do list

  • Etablir les partitions de travail pour qu’il n’y ait pas de doute entre artistes
  • Etablir un plan précis d’enregistrement, tout le monde ensemble en cabines séparées ? Basse et batterie seules avec une voix témoin, tout en Re recording ? (bout par bout…). Définir le projet avec l’ingénieur du son.
  • Changer les peaux de la batterie quelques jours avant ainsi que les cordes des guitares et de la basse.
  • Economiser sa voix une semaine avant l’enregistrement
  • Avoir réfléchi et fixé les arrangements de chaque titre avant la session

Joseph Noia